70 ans de l’Union : l’Uniopss et le Crédit Coopératif reviennent sur les raisons de leur collaboration

Dans un entretien vidéo diffusé le 7 novembre, Patrick Doutreligne, président de l’Uniopss et Jean-Louis Bancel, président du Crédit Coopératif, reviennent sur les raisons de leur collaboration, à l’occasion des 70 ans de l’Union.

Pour Jean-Louis Bancel, l’anniversaire de l’Uniopss est une occasion de se projeter vers l’avenir. Il s’agit certes de revenir sur les conditions de la naissance de l’Union au lendemain de la Guerre, au moment de l’instauration, d’une république à dimension sociale, une période durant laquelle la contribution du secteur associatif a occupé une place très importante, mais il faut aussi se porter sur le futur, en envisageant les enjeux actuels. Dans ce cadre, il convient de s’intéresser aux défis qui permettent de faire société, notamment la question des inégalités, la place de la liberté individuelle dans un contexte d’explosion du numérique et enfin le rôle que veut jouer l’État, en interface avec la société civile.

Patrick Doutreligne est également longuement revenu sur le sens du partenariat de l’Uniopss avec le Crédit Coopératif. Pour le président de l’Uniopss, il ne s’agit pas d’une collaboration simplement ponctuelle. « Nous sommes dans une relation historique et dans une forme de pensée commune de ce que peut être l’économie sociale et solidaire. Dans l’univers social, le monde bancaire a longtemps eu une connotation un peu négative. Il a fallu créer des passerelles notamment avec des établissements comme le Crédit Coopératif, qui comprend et défend le sens de l’action sociale et associative. »

 

Pour retrouver l’entretien : cliquez ici