A 70 ans, l’Uniopss brille par sa modernité

L’Uniopss a célébré, le 9 novembre dernier, à l’Hôtel de Ville de Paris, son 70e anniversaire. Une occasion de revenir sur l’histoire et l’actualité de cet acteur incontournable de la solidarité. Une occasion aussi de faire la fête pour envisager l’avenir avec espoir…

Echanges, réflexions, rencontres, découvertes, bonne humeur… les termes ne manquent pas pour qualifier les différentes séquences qui ont rythmé la célébration des 70 ans de l’Uniopss, le 9 novembre dernier, à l’Hôtel de Ville de Paris. Rassemblant près de 400 invités d’horizons très divers, acteurs associatifs et publics en tête, cet évènement d’ampleur a tout d’abord été l’occasion pour l’Uniopss de revenir, dans le cadre d’un colloque introductif sur les conditions de sa naissance en 1947, exprimant à l’époque la volonté des associations de se démarquer des penseurs de la Sécurité sociale qui voulaient que la solidarité deviennent une chose exclusivement publique.

Cette première rencontre, ponctuée de plusieurs films, a aussi permis de mieux comprendre la doctrine de l’Union, l’importance de son ancrage territorial dès l’origine et sa capacité à fédérer des acteurs extrêmement divers. Il s’est aussi agi, avec Claude Evin, ancien ministre de la Santé, de prendre la mesure de l’impact des travaux de l’Union sur les législations sociales, notamment sur la création du RMI, de la CMU-C ou encore de la loi de 2005 dans le secteur du handicap. Ces premières tables rondes ont aussi permis, avec Jean-Paul Delevoye, Haut-Commissaire chargé des réformes des retraites ou encore Michel Yahiel, Commissaire général de France Stratégie, de se projeter dans l’avenir, en envisageant les défis pour le futur : les failles de notre cohésion sociale, l’équilibre intergénérationnel fragile, les inégalités territoriales récurrentes, la montée en puissance du numérique et la place des associations de solidarité dans ce cadre.

Mais cet anniversaire ne s’est pas limité à un moment de réflexion collective sur l’histoire et le devenir de l’Union. Plusieurs productions « maisons » sont venues rappeler la modernité des combats de l’Uniopss, comme, ce module historique consacré à l’histoire de l’Union, ce clip « Faites buzzer les solidarités » ou cette exposition photos, réalisés par les jeunes volontaires en Service Civique engagés au sein de l’Uniopss. Autre séquence découverte : la table ronde consacrée aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, avec les témoignages de plusieurs athlètes valides ou en situation de handicap, sur les vertus inclusives du sport.

La journée s’est conclue par un concert en live de Malo’, l’étoile montante de la scène pop-rock française et la présentation d’un gâteau de presque deux mètres aux couleurs de l’Union, entièrement réalisé par l’école de cuisine d’Apprentis d’Auteuil. Une occasion de célébrer comme il se doit, une Union qui continue de briller, tant par son histoire, que par sa modernité…