L’Uniopss publie sa note de conjoncture économique

L’Uniopss a publié sa note de rentrée, sur la conjoncture économique et les politiques sociales. Ce document revient notamment sur les nombreuses réformes engagées depuis l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République et sur les prévisions économiques qui risquent de se dégrader en 2018.

Pour l’Uniopss, le constat est sans appel : le rythme des réformes durant la première année de la présidence d’Emmanuel Macron a été plus que soutenu : réforme du Code du travail, réduction du nombre de contrats aidés, baisse des APL, réforme du logement, loi asile et immigration… les projets de loi se sont multipliés sans forcément que les corps intermédiaires, en particulier les associations de solidarité, n’aient été consultés. L’adoption du Plan pauvreté pourrait annoncer un changement de posture. L’Uniopss souhaite que cette évolution de méthode soit visible le plus vite possible pour la mise en œuvre des réformes en cours.

La note de l’Uniopss revient également sur les prévisions économiques à venir. Même si la croissance mondiale semble encore solide, elle devrait ralentir en 2018 et avoir en France un certain nombre de répercussions, notamment sur le plan des finances publiques et sur la création d’emplois. De plus, selon l’Uniopss, de nombreux problèmes structurels restent encore en suspens sur le sujet des personnes les plus fragiles.

Dans ce contexte, le gouvernement devra faire preuve d’une vraie volonté politique pour faire de la société inclusive qu’il appelle de ses vœux, une réalité.

  • Pour accéder à la note et au tableau des prévisions économiques de l’Uniopss : cliquez ici