Service Civique : l’Union accueille son 500e volontaire !

Depuis septembre 2015, l’Uniopss dispose d’un agrément pour mettre à disposition, des volontaires en Service Civique auprès de l’ensemble de ses adhérents (Uriopss, adhérents nationaux, et leurs membres respectifs). En février, l'Union a accueilli son 500e volontaire ! 

500 ! C’est le nombre de jeunes volontaires en Service Civique aujourd’hui engagés via l’agrément de l’Uniopss au service des solidarités, de la santé et de l’accès à l’éducation. Au-delà de l’Uniopss, 7 Uriopss accompagnent directement les organismes d’accueil de leurs territoires : Alsace, Champagne-Ardenne, Hauts-de-France Nord Pas-de-Calais, Ile-de-France, Normandie, Occitanie, et Pays-de-la-Loire. Le réseau Uniopss-Uriopss défend un volontariat de qualité, en complémentarité avec les autres formes d’engagement. Il mutualise des services (lien avec les pouvoirs publics, prise en charge administrative, organisation de formations), crée des outils et accompagne ses adhérents pour favoriser le bon déroulement des missions.

Cet engagement des jeunes change le regard des volontaires sur les publics avec lesquels ils ont été en lien et se poursuit parfois à l’issue du volontariat sous forme bénévole. Il leur donne notamment le sentiment d’être utiles, en apportant une aide concrète à des personnes en difficultés.  En outre, bien qu’il ne s’agisse pas d’un dispositif d’insertion, le volontariat permet d’affiner le projet professionnel des jeunes.
Le Service Civique a aussi permis aux organismes d’accueil de développer de nouveaux projets, en adéquation avec les capacités et envies propres des jeunes. Les volontaires ont notamment des rapports plus spontanés avec les personnes accompagnées, ce qui permet de créer un climat global plus convivial et de faire du lien entre tous.

En 2018, le réseau Uniopss-Uriopss souhaite continuer à consolider la qualité du dispositif pour les volontaires et leurs organismes d’accueil (ressources d'accompagnement et travail de plaidoyer).

Découvrez le document réalisé à l’occasion du 500e volontaire accueilli en cliquant ici.