Les associations s'opposent au tri des personnes sans-abri

Uniopss

Les associations nationales d’hébergement et de lutte contre l’exclusion, dont l’Uniopss, ont été réunies le 8 décembre par le ministère de l’Intérieur et le ministère de la Cohésion des territoires pour une présentation du projet gouvernemental d’examen de la situation administrative des étrangers présents dans les centres d’hébergement accueillant les sans abri.

Dans un communiqué commun, elles réaffirment les principes et priorités de leur action vis-à-vis des étrangers et réitèrent leur demande d’être reçues et entendues par le chef de l’Etat.