L’Uniopss signe à un appel commun sur les APL

Tandis que le gouvernement a annoncé sa stratégie logement, l’Uniopss a signé, le 19 septembre, un appel inter-associatif pour dénoncer la baisse à venir des APL.

L’Uniopss aux côtés de plusieurs associations de solidarité a signé le 19 septembre un appel commun suite aux annonces, maintes fois confirmées du gouvernement, de diminuer le montant des APL. Selon ce document intitulé « APL : pas d’économies sur le dos des locataires ! », cette mesure est injuste car elle touche uniquement les plus modestes d’entre nous, celles et ceux qui ont des difficultés à boucler leurs fins de mois.

« Malgré le tollé général, le gouvernement persiste à vouloir réaliser en 2018 des économies, encore plus drastiques sur le budget des APL dans le parc social, à hauteur de 2 milliards d’euros. Prenant ainsi le risque de mettre en grandes difficultés des centaines de milliers de locataires, pauvres ou modestes, qui n’auront jamais les capacités de se reloger par eux-mêmes », affirment les signataires de cet appel. Ils demandent solennellement au gouvernement de revenir sur sa décision de ponctionner 5 euros des allocations logement et sur ses projets de coupes budgétaires en 2018 sur les bailleurs sociaux, d’appliquer l’encadrement des loyers en vue d’alléger la charge des locataires, comme le prévoit la loi dans les zones tendues.

Les associations signataires souhaitent enfin de préserver l’équilibre économique à long terme des bailleurs sociaux, afin qu’ils poursuivent leur mission sociale, entretiennent correctement leur patrimoine et accroissent leur production de logements sociaux et très sociaux.