Présentation de l'Uniopss

Notre identité

Créée en 1947, l’Uniopss (Union nationale interfédérale des oeuvres et organismes privés non lucratifs sanitaires et sociaux) est une association Loi 1901 reconnue d’utilité publique.

Elle a pour vocation d’unir, de défendre et de valoriser les acteurs privés non lucratifs de solidarité. Elle porte auprès des pouvoirs publics la voix collective des associations des secteurs sanitaire, social et médico-social, engagées aux côtés des personnes vulnérables et fragiles.

Présente sur tout le territoire, l’Uniopss regroupe des unions régionales ainsi qu’une centaine de fédérations, unions et associations nationales, représentant 25 000 établissements, 750 000 salariés et l’engagement d’un million de bénévoles.
Son expérience, sa connaissance du terrain et ses valeurs humanistes font de l’Uniopss un observateur privilégié des besoins sociaux et un acteur majeur du monde associatif et de l’économie sociale et solidaire.

« Unir les associations pour développer les solidarités », c’est fédérer, porter la cohésion du monde associatif et des acteurs non lucratifs de solidarité pour être partie prenante d’une société inclusive.
Depuis l’origine, notre Union se veut une passerelle entre les associations de solidarité et les autres acteurs de l’économie sociale et solidaire, un pont entre le monde associatif et les pouvoirs publics, européens, nationaux et locaux, un lien entre les personnes et une société qui ne les reconnait pas toujours.

Nos missions

  • Organiser une analyse, une concertation et une représentation transversales aux secteurs de l’action sanitaire et sociale (personnes âgées, personnes en situation de handicap, enfance, jeunesse, famille, lutte contre la pauvreté et l’exclusion, santé…).
  • Valoriser le secteur non lucratif de solidarité, en France et en Europe.
  • Veiller aux intérêts des personnes vulnérables et fragiles dans l’élaboration, la mise en oeuvre et l’évaluation des politiques sociales, et faire le lien entre l’état, les pouvoirs publics et les associations de solidarité.

Nos actions

Réagir à l’actualité, construire des propositions

L’Uniopss analyse les informations issues du terrain ainsi que l’actualité politique et réglementaire, pour identifier les enjeux du secteur et les actions à mener. Pour l’Uniopss, il est essentiel de penser la solidarité de manière globale, en dépassant les approches strictement sectorielles.

Anticiper pour mieux agir

Sa mission de prospective permet à l’Uniopss de participer pleinement à l’analyse transversale des phénomènes sociaux qui influent sur le secteur. Elle s’appuie sur la compétence de chercheurs et d’universitaires d’horizons et de sensibilités divers, ainsi que sur des acteurs de terrain.

Animer la réflexion, partager les savoirs, offrir un appui technique

Afin d’aider les responsables associatifs, l’Uniopss rédige des ouvrages, des guides pratiques, réalise des outils en ligne et diffuse « Union Sociale », le mensuel d’information du réseau Uniopss-Uriopss. Elle organise par ailleurs des journées d’études, des colloques ainsi qu’un congrès tous les deux ans. Enfin, l'Uniopss assure la coordination et le secrétariat de la Semaine Bleue, semaine nationale des retraités et personnes âgées.

Représenter le secteur auprès des pouvoirs publics et de l’opinion

L’Uniopss porte les valeurs et les positions de ses adhérents au travers d’actions de lobbying, en déposant des amendements, en éditant des plateformes politiques, en faisant entendre sa voix dans les groupes de travail nationaux et européens au sein desquels elle est représentée.

Le réseau Uniopss-Uriopss

Les Uriopss assurent, à l’échelon régional, une représentation transversale des acteurs privés non lucratifs de solidarité.
La force du réseau Uniopss-Uriopss est d’apporter des réponses adaptées, au plus près des besoins et des attentes des adhérents, grâce à une analyse transversale des politiques publiques nationales et territoriales et à une expertise technique dans tous les domaines d’activité.

Les valeurs qui nous rassemblent

  • Primauté de la personne
  • Non lucrativité
  • Solidarité
  • Égalité dans l’accès aux droits
  • Participation de tous à la vie de la société

L’origine de notre réseau

Notre action par le Dr S. Oberlin, Président de l'Union Nationale Interfédérale des Oeuvres Privées Sanitaires et Sociales

Extrait de l'Union Sociale des oeuvres privées - janvier/février 1948

" Il est de la destinée de l’être humain d’être constamment menacé, tout au long de son existence, par la maladie, les accidents, les fléaux dits sociaux. S’il est, ou reste seul, il sera exposé aux pires tribulations, et ne se protégera contre la vie qu’en s’agrégeant à d’autres êtres. Pour se défendre efficacement, il lui faudra donc recourir à des organisations sanitaires et à des œuvres d’entr’aide.

Les unes et les autres existent; elles ne sont pas nées d’un plan préconçu, mais ont jailli spontanément, sous les aspects les plus divers, sans lien, sans contact entre elles, sans harmonisation; cette création continue, entreprise depuis des siècles, a peu à peu couvert la France d’un vaste réseau de bienfaisance; c’est en effet à la charité qu’a été due cette floraison; les ordres religieux, des hommes et des femmes de cœur, de toute religion, de toute doctrine philosophique, se sont penchés sur la misère humaine, ont lutté contre elle, parant avec un dévouement admirable, dans la mesure de leurs moyens, aux besoins qui semblaient les plus pressants. Hôpitaux et hospices, asiles, crèches, pouponnières, orphelinats, dispensaires ont ainsi peu à peu vu le jour, en même temps que se créaient des œuvres de protection de l’enfance et de l’adolescence, des œuvres d’aide aux mères de famille, des colonies de vacances, etc...

Depuis quelques années, le régime des Assurances sociales, et récemment, la Sécurité sociale, ont témoigné de l’intention de l’Etat, non seulement de ne pas rester étranger à cet immense problème sanitaire et social, mais encore de le prendre en main, de l’unifier, de le généraliser et de le résoudre grâce à des ressources financières considérables. De fait, la Sécurité sociale reste avant tout un vaste appareil administratif et financier ; mais cet appareil doit servir à assurer aux ressortissants de la Sécurité sociale, les soins et les secours nécessaires, et, dans toute la mesure du possible, s’efforcer de prévenir la maladie et les accidents.

Ce plan d’action nécessite pour sa réalisation des organismes, et des établissements nombreux et divers. Et comme il ne saurait être question d’innover en tout, l’immense réseau de bienfaisance et d’entr’aide existant en France est indispensable à l’action que veut promouvoir la Sécurité sociale.

C’est à la disposition de ce réseau que se met l’Uniopss, à la disposition de toutes les œuvres privées, à but non lucratif, afin que ces œuvres passent du plan de la charité sur le plan de la solidarité, sans rien perdre de leur personnalité, de leur originalité, de leur autonomie. À une époque d’unification et de généralisation, on pourrait craindre en effet de voir sombrer sous l’uniformité, les caractéristiques si diverses et si attachantes des milliers d’œuvres existantes. Mais aussi à une époque où, malgré l’ampleur des ressources de la Sécurité sociale, une gestion fondée sur le principe d’une économie rigoureuse est indispensable, il importe de coordonner l’action de toutes les œuvres, de concentrer, et parfois sans doute de regrouper les efforts admirables, que l’altruisme, le dévouement à la personne humaine, la charité en un mot, ont suscité et développé de toutes parts.

 La création de I’Uniopss, sa structure par étages, départementaux, régionaux et national s’imposait donc pour faciliter la rencontre entre les œuvres privées et la Sécurité sociale. Cette rencontre doit s’inspirer du désir sincère de collaborer cordialement à cette tâche immense dont nous venons de résumer les grandes lignes, sans altérer les caractéristiques fondamentales des œuvres.

Ainsi surgiront rapidement des réalisations fécondes pour le plus grand bien de la population laborieuse de notre pays."

Les adhérents de l'Uniopss, des Uriopss et des adhérents nationaux sont des personnes morales à but non lucratif et des établissements et services qui leur sont attachés.
Il peut s'agir de fédérations et de leurs représentants locaux, de personnes morales uniques d'implantation nationale, internationale, ou locale (régionale, départementale, municipale, etc.)
Ces structures ont en commun d'agir dans le secteur sanitaire, social et médico-social, auprès de personnes exclues, ou en situation de précarité, de personnes malades, handicapées, âgées ou encore auprès de familles, d'enfants ou d'adolescents en difficulté.

 

Fichier(s) à télécharger